Un très beau deuxième roman : Cent millions d’années et un jour de Jean-Baptiste Andréa

Cent millions d’années et un jour écrit par Jean-Baptiste Andréa aux éditions de l’Iconoclaste

Encore un beau texte qui vient des éditions de l’Iconoclaste cette rentrée ! Auteur du très remarqué Ma Reine, livre qui avait obtenu le Prix du Premier Roman en 2017, Jean-Baptiste Andréa nous offre un nouveau livre très romanesque.

Dans les années 50, Stan, un paléontologue, part accompagné de deux confrères et d’un guide de montagne à la recherche d’un squelette de dinosaure, dans les Alpes, dans une zone difficile d’accès.

Stan a entendu parler de ce squelette par une enfant. Oui, une enfant, une fillette qu’il croisa un jour et qui lui raconta la folle aventure d’un homme – tout juste décédé – et de son dragon. Mais n’était-ce pas plutôt un conte qu’elle lui répétait ? Stan veut y croire, il déduit de cette histoire la présence d’un squelette de dinosaure : un apatosaure ? un diplodocus ? ou alors un brontosaure ? Peu importe, c’est surtout l’occasion de trouver « un géant qui fera entrer nos noms dans l’Histoire ». Ce roman est une expédition jusqu’au bout de la folie car Stan va chercher son « dragon » jusqu’à tout perdre.

L’écriture est magnifique. Je ne résiste pas à placer ici quelques citations pour vous laisser apprécier la poésie de J.B. Andréa :

« Qui dit que les montagnes n’ont pas de sentiment, elles qui rougissent au lever du soleil ?« 

« Nous avons laissé la couleur derrière nous. Tout est gris, même le vert des lichens. Le chemin, bordé de pentes ruisselantes de cailloux, remonte le fonds d’un immense sillon. Si la montagne voulait nous entraîner dans un piège, elle ne s’y prendrait pas autrement. »

« Une caverne gigantesque, une cathédrale hérissée de stalagmites. D’un côté, un vitrail bleu s’ouvre dans la paroi, nous sommes contre le glacier. De l’autre, le soleil entre à flots par une anfractuosité donnant sur une vallée paisible, la porte des loups- la liberté. Elle attendra. »

Ces trois citations ne sont qu’un avant goût de ce roman que, évidemment, je vous conseille de lire très vite. Le style ne dessert pas l’histoire comme parfois cela peut arriver dans des livres qui se perdent pompeusement. Non pas ici ! On entre dans le texte, on est séduit par le style et conquis par l’histoire ! Une vraie réussite !

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s